Vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez ici.

Climats - La lettre d'informations

Novembre 2016

N°14

ASCIEL-JRE le 1er décembre à Sophia-Antipolis


 

Venez nombreux nous rejoindre pour ce grand rendez-vous de l'alliance Electronique.

Votre future journée est à Sophia Antipolis sur le Campus Sophiatech le 1er décembre 2016 de 9h à 17h.

 Votre contact sur la région !

Interview de Jaroslaw Pacholski, manager d'ENVITEST


Jaroslaw Pacholski manager d’ENVITEST, notre partenaire local en Pologne depuis 8 ans a accepté notre interview lors de sa venue chez Climats ce mois-ci.

Climats : Pourquoi avez-vous choisi Climats comme partenaire parmi tous les autres fabricants d’enceintes climatiques ?

J.Pacholski : J’ai choisi Climats initialement pour sa technologie. La technologie des chambres Climats est bien plus sophistiquée et a un niveau de développement supérieur aux autres fabricants. Les solutions techniques utilisées chez Climats m’ont immédiatement impressionnées. J’ai pu voir qu’avec cette technologie Climats éliminait bon nombre de problèmes qui apparaissaient chez des machines concurrentes. Les solutions techniques simples de refroidissement ainsi que les paramètres précisément calculés donnent des performances d’essais étonnantes et la possibilité de diagnostiquer à distance. Un autre bénéfice très important pour l’utilisateur est la réduction très significative des coûts de maintenance.

L’autre raison, la plus importante pour moi fut le système Spirale. Son interface utilisateur et la possibilité d'une maintenance rapide et facile donnée par de nombreux paramètres mesurés pendant les essais m'ont convaincus. Le système est vraiment intuitif même pour les utilisateurs qui ne parlent qu’une seule langue.

Il y a 8 ans lorsque SPIRALE m'a été présenté, j'ai su que c'était la solution aux problèmes rencontrés chez les autres chambres. Depuis ce moment-là, je suis sûr de détenir le meilleur produit entre les mains et je suis entièrement convaincu de la fiabilité du produit fournit à mes clients.

la suite ...

Vous ne souhaitez plus recevoir ce message, cliquez ici.